apprentissage

La campagne qui dit la vérité !

  • 02/06/2016
  • Ludovic Groult

Pourquoi peut-­on dire : #1 « Contre le chômage on a tout essayé, sauf de changer de regard sur l'apprentissage. »

Et #2 « Il n'y a pas de travail en France. 80% des apprentis trouvent un CDI en 3 mois. » En 1993, François Mitterrand déclarait « dans la lutte contre le chômage on a tout essayé », alors que le chômage dépassait les 10% de la population active. Mais depuis, et alors que le chômage atteint plus de 25% pour les jeunes peu d’actions ont été enclenchées pour encourager une voie qui fait ses preuves en mettant sur le terrain les jeunes, entre formation théorique et formation pratique : l’apprentissage. La preuve, 80% des apprentis trouvent un CDI dans les trois mois après la fin de leur formation ! Il y a effectivement de quoi changer de regard !

En France, il semblerait que l’on aime bien les contradictions, non ? Et pourtant ! Quand on voit que le taux de chômage des jeunes en France atteint 25%... Quand on voit qu’un jeune sur trois arrivé à l’université se retrouve dans une impasse et en sort définitivement…

Et à côté de cela, il y a l’apprentissage, que seulement 5% des jeunes choisissent alors que 80% des apprentis trouvent un CDI dans les trois mois 1 apprenti sur 2 devient son propre patron ; Ces atouts irréfutables ont bien été compris par l’Allemagne avec moins de 8% de chômage pour les jeunes grâce aux 16% qui sont entrés en apprentissage, alors pourquoi pas en France ?

 

 

Ce sont ces contradictions que le FNPCA (Fonds National de Promotion et de Communication de l’Artisanat), accompagné de ses agences-partenaires la chose, Anatome, et Ecrans&Média, cherche à mettre en lumière dans sa nouvelle campagne de communication.

L’Artisanat signe ainsi six affiches qui n’ont pas peur de dénoncer des constats durs à entendre, pour enfin en révéler la solution via l’apprentissage, dans un jeu visuel qui oppose constats/solution.

L’apprentissage s’impose ainsi comme une évidence, car c’est la voie de formation qui prépare les jeunes à un avenir professionnel concret et épanouissant. La campagne, qui se déploie à partir du 1er juin comporte un dispositif affichage de plus de 12 000 faces partout en France avec de l’affichage dynamique également en métro et gares. Il est soutenu par un plan digital de bannières, amenant vers plus d’informations sur son site web choisirlartisanat.fr. Une opération dédiée avec deux youtubeurs est également organisée en partenariat avec Melty.fr.

Plus d’informations sur choisirlartisanat.fr

Pour suivre l’Artisanat sur Twitter : @ArtisanatFR #choisirlartisanat