Taxe d’apprentissage

Un grand merci pour la jeunesse !

  • 22/09/2016
  • CMAR Aquitaine

Alors qu’une réforme annonçait une réorientation plus massive de la collecte vers les centres de formation d’apprentis (CFA), force est de constater que le compte n’y est pas. La question de la répartition reste un sujet complexe et épineux, dorénavant géré au niveau régional. Explications.

La taxe permet d’améliorer les conditions d’apprentissage des jeunes grâce à des investissements réguliers, des évolutions pédagogiques, la mise en place de nouvelles formations, de projets structurants. Tout ceci concourt à développer l’attractivité de la formation en alternance sur notre département des Landes. 

À ce jour, notre collecte est de 10 % inférieure à celle de 2015, baisse malheureusement constatée au sein d’une majorité des CFA de la région Nouvelle Aquitaine. Pour notre CMA, la collecte 2016 atteint un montant global de 564 393 euros.
Un grand merci pour la jeunesse ! Vous êtes 1057 chefs d’entreprise à nous avoir fait confiance et nous vous en remercions tous vivement. Certains d’entre vous sont de nouveaux contributeurs, d’autres ont augmenté leur dotation et c’est aussi une marque de confiance qui nous réjouit.

Cette taxe d’apprentissage représente 0,68 % de votre masse salariale de l’année N-1 et se répartit ainsi 51% vont à la fraction régionale pour l’apprentissage, 26% (quota) vont aux CFA ou sections d’apprentissage, 23% (hors quota) vont aux établissements de formation technologique et professionnelle hors apprentissage.

Nul doute que nous saurons vous apporter la preuve en 2016 de l’utilisation à bon escient de cette taxe. Elle sert notre jeunesse landaise qui trouve dans l’alternance les moyens de s’épanouir dans des métiers passion et au contact de formidables chefs d’entreprise engagés dans la transmission de leurs savoir-faire.

Basket Landes en bleu, blanc… et rouge

Un merci particulier à Basket Landes. Le club, dont le siège social est hébergé dans notre établissement, incite en effet ses partenaires, dirigeants d’entreprise, à affecter leur taxe d’apprentissage à notre CFA des métiers de l’artisanat. Et les résultats sont excellents, tout comme l’ont été ceux du club la saison passée ! L’équipe professionnelle évoluera donc une nouvelle saison dans les plus hautes sphères du basket féminin français avec Céline Dumerc en nouvelle meneuse de jeu. Après 47 matchs joués dans la ville préfecture, les filles ont su conserver leur public chalossais et conquérir de nouveaux supporters. Les résultats sont brillants chez les pros (½ finalistes en coupe d’Europe) tout comme ils le sont chez les apprenties du ballon rond. Le club forme bel et bien des graines de championnes dans son centre de formation avec, dixit la directrice Marie-Laure Lafargue : « Du bleu, blanc… et rouge avec un titre de Championnes de France pour nos minimes, une victoire en Coupe des Landes pour nos Espoirs et des sélections à tous les étages pour nos jeunes pousses ! »

Sur le terrain...

Depuis 2011, le nombre de nouveaux contrats d’apprentissage landais est en baisse. Nous menons deux actions sur le terrain pour inverser la tendance. 

➜ La première concerne les entreprises qui ne forment pas ou ne forment plus depuis 4 ans car seulement 10% des artisans forment en apprentissage. 40% choisissent de travailler seul sans salarié ou apprenti, parfois frileux devant les démarches administratives et les contraintes liées à l’embauche, mais le développement de l’entreprise en souffre.  Demandez notre conseiller : le contact s’avérera souvent concluant à court ou moyen terme, vous permettant de reconsidérer la question. 

+ D’INFOS : Céline Fédorenko 05 58 05 81 73 

➜ Plus récente, la seconde action cible le jeune sans solution (emploi, formation ou stage) mais intéressé par l’artisanat. L’accompagnement consiste à identifier, valider son projet, puis trouver la meilleure solution possible en sollicitant souvent notre réseau de partenaires. L’artisan apprécie alors de trouver un jeune motivé pour apprendre un métier. 

+ D’INFOS : Audrey Lucas 05 58 5 81 73.

Depuis 2015, les signatures de contrats repartent à la hausse. Cette tendance devrait se confirmer en 2016, le volume d’activité étant cependant prépondérant dans le choix de former un apprenti. L’accompagnement proposé par votre CMA vous permettra de prendre la bonne décision.