La nouvelle mandature opérationnelle

Première séance de travail des nouveaux élus

  • 02/06/2017
  • CMAR Aquitaine

Tout fraîchement élue, la nouvelle équipe d’Yvon Setze a souhaité d’ores et déjà s’investir dans la structure pour devenir opérationnelle dans les plus brefs délais. Pour ce faire, le président avait réuni ses administrateurs jeudi 16 février dernier pour une première séance de travail avec les responsables de service de la chambre consulaire.

En préambule, il n’omit pas de rappeler un des axes forts de la nouvelle mandature « il faut créer du lien avec les entreprises artisanales, nous devons travailler dans ce sens là ». Pas moins de sept groupes de travail ont été ainsi constitués : apprentissage, communication, développement économique, formalités, formation professionnelle, métiers d’art, restauration & hébergement réunissant élus et administratifs. 

Rencontre avec Michel Aswad

Restaurateur, élu de la section 47, président de la Commission des finances CMAI, il est l’instigateur de la mise en place de ces ateliers de travail, référent général et référent de l’atelier « communication ». « C’est notre premier acte d’élus, la pierre angulaire qui va nous permettre d’avancer sur les 5 années à venir. Nous sommes avant tout des artisans chefs d’entreprise, nous avons l’expérience du terrain et de nombreux projets en tête que nous souhaiterions faire aboutir. En amont, nous devons faire connaissance et entrer en contact avec les acteurs de l’institution, pour connaître avant d’agir. Nous devons ainsi travailler main dans la main avec le personnel de la chambre afin de bénéficier de leur expertise. Puis viendra le temps des propositions. Des propositions qui iront dans le sens de l’axe de mandature évoqué par notre président : « renforcer le lien artisan/chambre ». Pour cela, nous devons, en premier lieu, faire davantage connaître la Chambre départementale et faire savoir aux artisans qu’elle peut les soutenir. Nos artisans ont plus que jamais besoin de soutien, nous avons des outils et une offre de services qui peut leur servir et les aider dans leur quotidien. La Chambre de métiers et de l’artisanat de Lot-et-Garonne doit être UTILE à nos ressortissants. Mais au-delà, nous devons également être force de proposition pour répondre aux enjeux présents et aux évolutions à venir. Ce sera tout l’objet de nos futurs ateliers de travail pour lesquels, lors de cette première réunion, nombre d’élus ont déjà manifesté intérêt et motivation ! » Propos recueillis par C.Gazeau