Filière automobile

Le tournant de la qualité

  • 22/09/2016
  • CMAR Aquitaine

Conduit par le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat et la région, un programme d’appui au développement des entreprises de la mécanique, réparation et carrosserie roule sur trois ans, soit jusqu’en 2017. 

Le plan d’actions proposé s’articule autour de la promotion de vos métiers, l’attractivité de vos entreprises et la professionnalisation de vos équipes. De nouvelles technologies qu’il faut maîtriser apparaissent. Vous devez vous organiser et élaborer vos stratégies marketing, financière et ressources humaines. Sur simple demande, un conseiller dédié à vos métiers peut vous visiter en entreprise. Trois questions à Magalie Quennedey du Garage Lannevere à Montfort-en-Chalosse. Jeune maman, elle encadre aussi une équipe de 7 salariés.

Je crois que votre parcours est atypique ?

Oui (elle sourit !). Titulaire de mon BP en coiffure, j’ai exercé le métier pendant 11 ans à Dax, puis Toulouse. J’ai ensuite abandonné peigne et ciseau pour devenir assistante maternelle. Et depuis 4 ans maintenant, j’ai rejoint ma mère qui a géré l’entreprise après le décès de mon père en 2007, bien secondée il est vrai par Franck, le fidèle bras droit qui participe depuis 25 ans à la vie de l’entreprise.

Quels services la CMA vous a-t-elle proposés ?

Lors du tout premier rendez-vous, nous avions parlé d’Innovation. Après avoir modernisé nos services en mécanique, je voulais relancer la carrosserie pour apporter de meilleurs services à la clientèle. J’ai alors été conseillée pour me rallier au réseau AD carrosserie et Assercar. Le respect des cahiers des charges imposés par ces réseaux nous a notamment permis d’augmenter le nombre de nos agréments. Labellisé ODAS par Peugeot, notre garage s’est résolument tourné vers une démarche Qualité qui aujourd’hui porte ses fruits. Les conseils en matière de recrutement nous ont stimulés pour augmenter la voilure des salariés. Le jeune Robin démarre son apprentissage la semaine prochaine en carrosserie. Peut-être un second suivra en mécanique.

Sur quels matériels porte l’aide à l’investissement ?

Il s’agit d’achat de matériels destinés à développer la carrosserie. La subvention porte sur un banc de soudure et un banc de redressage. 

+ D’INFOS : Roxanne Olivier | 05 58 05 81 70