4 mesures qui impactent l’artisanat

La réaction de Sauveur Lagourgue

  • 04/03/2016
  • CMAR Aquitaine

Sauveur Lagourgue, président de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Atlantiques (CMA 64)

Le Président de la CMA64 note la multiplication des mesures dans le temps qui régissent l’apprentissage « à force d’avoir un contexte sans cesse mouvant, les entreprises
n’ont plus confiance »
et indique qu’il aurait été plus opportun « d’orienter les aides vers les secteurs qui peinent à recruter des apprentis, comme la charcuterie ou la carrosserie,
en rendant ces métiers plus attractifs.
 » « L’apprentissage permet d’insérer les jeunes mais ce n’est pas un remède à tous les maux. Avoir plus d’apprentis est une bonne idée. Mais je ne vois rien de révolutionnaire dans ce plan », précise Sauveur Lagourgue qui accueille avec réserve le plan d’urgence contre le chômage.